Bibliographie

Publié le par peinedemort.over-blog.net

I-   Essais, etudes

II-  Romans, nouvelles

III- Témoignages

IV-  Théâtre

 

I) Essais, etudes :

La peine de mort aux Etats-Unis de André Kaspi - Editeur : Plon - 250 pages

Une étude très complète, sur un sujet complexe et à polémique : la peine de mort aux Etat-Unis.

"Les Etats-Unis font scandale. Depuis 1977, 852 condamnés à mort ont été exécutés. Pour la seule année 2002, 71 exécutions ont eu lieu. Et 3700 hommes et femmes sont enfermés dans les couloirs de la mort. Comment une société démocratique, qui place au-dessus de tout la défense des droits de l'homme, la dignité humaine, une bonne et vraie justice, peut-elle recourir, en ce début de XXIe siècle, à la peine de mort ? Pourquoi les Américains n'ont-ils pas suivi l'exemple des Européens qui, les uns après les autres, sont passés dans le camp des abolitionnistes ? Pour répondre à ces questions, il faut interroger l'histoire, le droit, les opinions publiques, les milieux politiques, religieux et universitaires." editeur plon

-----------------------------------------------------

La peine de mort, de Voltaire à Badinter de Sandrine Costa - Editeur : Flammarion - 160 pages

"Tout condamné à mort aura la tête tranchée "... Ainsi en décide le nouveau Code pénal adopté par les révolutionnaires en 1791. La guillotine avait de beaux jours devant elle et allait fonctionner en France pendant près de deux siècles encore, jusqu'à ce que soit abolie, en 1981, la peine de mort. Les partisans de l'abolition pourtant mènent combat depuis le XVIIIe siècle. Et si le combat a été gagné en France, ils savent qu'ailleurs dans le monde on exécute encore les condamnés... " Flammarion

------------------------------------------------------

La peine de mort de Cecile Prieur et Franck Johannès - Editeur : j'ai lu - 122 pages

"Cécile Prieur et Franck Johannès, journalistes au Monde, ont réuni des articles qui nous présentent un historique de la peine capitale en France et brossent la situation internationale actuelle." j'ai lu

-----------------------------------------------------

Peines de mort de Martin Monestier - Editeur : Le cherche - midi - 301 pages

"Martin Monestier dresse un panorama général et abondamment illustré de la peine de mort, des origines à nos jours. Encore pratiquée dans les neuf dixièmes du monde, elle concerne chaque année deux mille hommes, femmes et enfants ; un nombre qui a doublé en quinze ans. A côté des procédés sans douleur (guillotine, chaise électrique, injection létale) persistent des supplices plus cruels : la pendaison, la lapidation, le fouet, la crucifixion. Jusqu'à quand ? C'est la question que pose ce livre où les faits sont dévoilés sans complaisance ni voyeurisme, dans leur atroce réalité." Le cherche - midi

------------------------------------------------------

Réflexions sur la peine capitale de Albert Camus et Arthur Koestler - Editeur : Gallimard - 282 pages

"La partie traitée par Koestler est plutôt axée sur le droit anglais, le "code sanglant" et sa construction historique. Koestler nous plonge dans la folie des hommes, la même folie retrouvée dans Macbeth. La partie traitée par Camus argumente contre la peine de mort en elle-même en tant que "crime légal", et contre son application par la pendaison. Sans concession, l'auteur développe un argumentaire humaniste (et même simplement humain) et purement logique nous accompagnant parfois jusquà la nausée lorsqu'il décrit l'ignominie de la mise à mort par décapitation"

------------------------------------------------------

La peine de mort : Droit, histoire, anthropologie, philosophie de Ioannis Papadopoulos - Editeur : Panthéon Assas - 209 pages

------------------------------------------------------

Sur la peine de mort : le théoricien et le militant de Etienne Jaudel - Editeur : Houdiard Michel - 144 pages

"Les enquêtes auxquelles Etienne Jaudel a participé pour la Fédération Internationale des Droits de l'Homme (FIDH) l'ont amené à s'interroger : Pourquoi une peine si longtemps considérée comme nécessaire au maintien de l'ordre social, est-elle désormais de plus en plus contestée par les défenseurs des droits de l'homme ? Et pourquoi leurs arguments ne suffisent-ils pas à convaincre ceux qui continuent à estimer qu'il est légitime de mettre à mort les responsables des crimes les plus graves ? Répondre à cette double question théorique est la condition du succès de l'action militante contre la peine de mort. Etienne Jaudel s'y essaie ici en se référant notamment à des documents sur les exécutions capitales au Japon, en Arabie Saoudite, au Bénin et aux Etats-Unis, tirés de rapports d'Organisations internationales."

----------------------------------------------------------

Victor Hugo contre la peine de mort, ce crime public de Jerôme Picon et Isabelle Violante - Editeur : Textuel  - 240 pages

"Ce livre présente le combat de Victor Hugo contre la peine capitale sous un angle inédit. Il ne relate pas seulement l'histoire d'un combat politique, mais retrace l'autobiographie intellectuelle d'un homme hanté par la mort donnée à un homme au nom des hommes, " un de ces crimes publics qu'on nomme exécutions judiciaires ".
L'anthologie conduit le lecteur au cour de la réflexion et de l'action de Hugo. Extraits de romans et poésie, écrits politiques et théâtre, correspondance et carnets intimes : ces textes parcourent le chemin du gibet, désignent les sanguinaires, éveillent la terreur et la pitié, brandissent les têtes coupées.
Le choix de textes est encadré par l'étude de Delphine Gleizes, qui met en valeur l'importance de la scène de décapitation dans l'ouvre de l'écrivain, et par la présentation du contexte juridique dans lequel s'est développée cette ouvre." Textuel (préface : Badinter)

---------------------------------------------------------

Traité sur la  tolérance de Voltaire - Editeur : Gallimard - 143 pages

"Convaincu de l'innocence de Calas exécuté en 1762, Voltaire met sa plume au service de la justice pour demander sa réhabilitation. Le négociant huguenot était accusé du meurtre de son fils qui voulait se convertir au catholicisme. Avec une ironie mordante et un style inimitable, l'écrivain plaide pour le respect des croyances et l'esprit de tolérance. Une réflexion très actuelle sur le système judiciaire, la responsabilité des juges et les effets pervers des lois." Gallimard

------------------------------------------------------------

Chrétien et peine de mort de Jean Marie Aubert - Editeur : Desclée de Brouwer - 144 pages

-----------------------------------------------------------

Peine de mort : Histoires et techniques des exécutions capitales des origines à nos jours de Martin Monestier - Editeur : Lgf -  448 pages

"Martin Monestier dresse un panorama général et abondamment illustré de la peine de mort, des origines à nos jours. Encore pratiquée dans les neuf dixièmes du monde, elle concerne chaque année deux mille hommes, femmes et enfants ; un nombre qui a doublé en quinze ans. A côté des procédés censsés être sans douleur (guillotine, chaise électrique, injection létale) persistent des supplices plus cruels : la pendaison, la lapidation, le fouet, la crucifixion. Jusqu'à quand ? C'est la question que pose ce livre où les faits sont dévoilés sans complaisance ni voyeurisme, dans leur atroce réalité." Attention plusieurs illustrations sont difficiles à supporter !

--------------------------------------------------------------

La guillotine et l'imaginaire de la terreur de Daniel Arasse - Editeur : Flammarion - 214 pages

"Un essai sur la guillotine et sur sa fascination qui permet de mieux comprendre la Révolution à son apogée."

--------------------------------------------------------------

Au pied de l'échafaud : études sur la peine de mort écrites en Russie de JW Bienstock et de A Skarvan - Editeur : Mercure de France - 499 pages

--------------------------------------------------------------

Condamner à mort : Les meurtres et la loi à l'écran de Catherine Mavrikakis - Editeur : PU Montréal - 161 pages

"De Timothy McVeigh, le terroriste américain qui a fait exploser un édifice fédéral, à Aileen Wuornos, la prostituée meurtrière de l'Interstate 75 qui, comme lui, a succombé à la peine capitale, en passant par Andrea Yates, cette mère cinq fois infanticide, aujourd'hui emprisonnée et contrôlée médicalement, et Armin Meiwes, désormais sous les verroux, qui a mangé un homme rencontré par le biais d'Internet, Catherine Mavrikakis analyse des cas spectaculaires et dramatiques qui ont nourri la chronique durant les dernières années. " PU Montréal

--------------------------------------------------------------

Il était une fois la Guillotine de J.M Benette - Editeur : Alternatives - 126 pages

"L' histoire de la guillotine, sa conception et le cadre de son utilisation."

--------------------------------------------------------------

Comment sanctionner le crime de Collectif - Editeur : Erès - 152 pages

"Cet ouvrage pose, clairement et sans angélisme, les bases d'une réflexion sur la réclusion criminelle à perpétuité, les périodes de sûreté qui interdisent toute forme d'aménagement des peines, les très longues peines, mais aussi les rapports entre crime et folie, justice pénale et prise en charge psychiatrique, sanction et obligation de soins."

------------------------------------------------------------

Victor Hugo contre la peine de mort de Victor Hugo - Editeur : Textuel - 191 pages

" Une anthologie des textes de Victor Hugo sur la peine de mort : croisade de l'humaniste, obsession de l'écrivain et du poète, oeil noir du dessinateur. "

------------------------------------------------------------

L'Amérique qui tue : la peine de mort aux USA de Michel Taube - Editeur : Michel Laffont - 280 pages

"Le président de l'association Ensemble contre la peine de mort dénonce cette pratique archaïque et indigne d'un pays démocratique tel que les Etats-Unis. Il documente plusieurs cas d'erreurs judiciaires de condamnés à mort trouvés innocents des années après leur incarcération ou exécution."

----------------------------------------------------------

Sans haine et sans colère de Roger Ikor - Editeur : Albin Michel - 153 pages

"Examen, "sans haine et sans colère", des problèmes que soulève l'existence en France de la peine de mort. L'auteur fait une revue critique des arguments pour et contre, en faisant appel à des éléments d'histoire pour mieux comprendre certains aspects."

---------------------------------------------------------

Une passion américaine : prison et peine de mort de Jérome Bruner - Editeur : Empêcheurs de Penser en Rond - 122 pages

"Il y a plus de 2 millions de personnes en prison aux Etats-Unis, soit une augmentation de 400 % en trente ans, et plus de 3000 personnes attendent dans les couloirs de la mort. Cela fait 500 prisonniers pour 100 000 habitants (contre 98 en France). Pourquoi ? Dans les années 1980, les Etats-Unis ont choisi la prison et la peine de mort comme seuls moyens de contrôle. On s'est alors désintéressé des causes des crimes et délits pour fixer toute l'attention sur les moyens d'en protéger les honnêtes gens. Du coup, toute idée de réinsertion sociale ou toute préoccupation pour le bien-être des prisonniers sont passées au second plan. Les Etats-Unis sont ainsi le dernier grand pays démocratique où la peine de mort est florissante. Rien n'a réussi à mettre en doute l'efficacité de cette peine aux yeux de la majorité des Américains. " Empêcheurs de Penser en Rond

---------------------------------------------------------

La loi et le bourreau : la peine de mort en débat 1870 - 1985 de Julie Le Quang Sang - Editeur : L'Harmattan - 272 pages

"Après bien des vicissitudes et au terme de deux siècles de débats récurrents et de tentatives d'abrogation avortées, la peine de mort a été abolie en France le 9 octobre 1981. Comment la loi d'abrogation a-t-elle été créée ? Quels en furent les promoteurs ? Au-delà de la vaste entreprise de publicisation et de légitimation de ses promoteurs, quels furent ses véritables enjeux ? Telles sont les interrogations auxquelles cet ouvrage tente de répondre." L'Harmattan

---------------------------------------------------------

L'abolition de la peine de mort au Congo-Kinshasa : plaidoyer pour une humanisation des peines de Henri Nyembo Mbonyo - Editeur : Karthala - 264 pages

"Cet ouvrage a pour objectif d'offrir à tous ceux, gouvernants ou non, épris de paix et de justice, un outil pour une réflexion juste et argumentée, sur le caractère inutile et dangereux de la peine de mort. Cette légitimation de la violence par l'Etat est une incitation à la haine de toute une société, qui peut à tort désacraliser la vie, en considérant que l'Etat, qui en est le garant, la bafoue." Karthala

--------------------------------------------------------

Les mineurs délinquants et la peine de mort aux Etats-Unis de Isabelle Cesari - Editeur : Nicolas Philippe - 221 pages

"Une étude historique et sociologique de l'application de la peine de mort aux jeunes délinquants, qui fait ressortir l'image d'une justice à deux vitesses, où les plus défavorisés sont les plus exposés au châtiment suprême."

-------------------------------------------------------

La peine de mort : Que sais je ? de Jean Marie Carbasse - Editeur : Presses Universitaire de France - 127 pages

"La question de la peine de mort, autrement dit celle de savoir si la société a ou non le droit de tuer un assassin ou tout autre délinquant dangereux, est fane des plus difficiles qui soient. Si la plupart des civilisations ont pratiqué la peine capitale, ce fut sans même chercher à la justifier rationnellement. C'est en effet une règle commune à toutes les civilisations anciennes que le meurtrier mérite la mort, selon l'exercice d'un « droit » de vengeance qui est en réalité plutôt un réflexe, une réaction ou une riposte quasi instinctive. Tout meurtrier mérite-t-il la mort ? Tout État a-t-il lui-même le droit de l'infliger ? En a-t-il, le cas échéant, le devoir ? À l'heure où le débat fait rage aux États-Unis, il importe de connaître l'histoire, de l'Antiquité à nos jours, de la peine capitale."

 

II) Romans, nouvelles :

Claude Gueux de Victor Hugo - Editeur : Lgf - 96 pages

Claude Gueux est une histoire courte dénonçant la peine de mort. Cette histoire est inspirée de faits réels.

------------------------------------------------------

Portes ouvertes de Leonardo Sciascia - Editeur : Lgf

En 1937, à Palerme, un homme est jugé pour trois crimes commis dans la même journée. Porte ouvertes dénonce un état de la fin des années 30 fasciste, un gouvernement  qui envoie à la mort, un gouvernement qui tue en toute légalité.

------------------------------------------------------

La peine de mort, récit de Jules Simon - Editeur : Librairie internationale - 186 pages

------------------------------------------------------

Sucre et secret de Paule Constant - Editeur : Gallimard - 271 pages

David Dennis accusé d'avoir tué et mutilé une jeune femme, attend depuis neuf ans dans le couloir de la mort, depuis 9 ans il clame son innocence. Un écrivain français, invitée d'une université de Virginie, a pour objectif d'écrire un roman sur le visage d'une femme qui se maquille pour assister à une exécution, mais lorsqu' elle rencontre le supposé meurtrier et ses partisans elle décide de se jeter à corps perdu dans la recherche de la vérité.

-------------------------------------------------------

Blue moon de Dominique Sigaud - Editeur : Gallimard - 160 pages

« Quand la grille se referma, Aaron Robbins fit l'effort de se tourner vers Rosalie Witness.
Il entendit le bruit de ses talons sur le sol et celui des clés dans les deux portes blindées.
Il s'appuya contre le mur et glissa jusqu'au sol. L'horloge marquait dix-huit heures dix  ;
il restait six heures avant l'exécution. Le dernier repas allait être servi. » blue moon

------------------------------------------------------

Les chevaux du crépuscule de Edith Habersaat - Editeur : l'Harmattan - 178 pages

Ce livre a été inspiré par l' exécution capitale de Joseph Joe Cannon, ainsi que par celle de Karla Faye Tucker et d'autres condamnés à la même sentence, le personnage principal de ce roman se prénomme Ben, dit Baba, un enfant noir analphabète,  victime de sévices sexuels et atteint très tôt de troubles psychiatriques, notamment à la suite d'un accident...

-------------------------------------------------------

Le dernier jour d'un condamné de Victor Hugo - Editeur : J'ai lu - 97 pages

" Adieu l'espoir, adieu les roses, adieu la nature et le vent ; tout cela n'est plus à moi. Et Marie, ma pauvre petite fille ! Qui t'aimera désormais ? Mon c?ur saigne toute ma rage... " Qui parle ? Un homme semblable à tous les autres, dans l'attente de la mort. Dehors, dans la lumière pâle du petit matin, la guillotine projette son ombre sur le pavé. Dans quelques heures, cet homme sera exécuté. Son crime ? Il n'en dit rien. Le temps presse. Sur le papier qui lui reste, il jette encore ses terreurs et ses angoisses, se souvient du bonheur enfui... Qu'espère-t-il ? Conserver la force de se tenir debout. " Que ce que j'écris ici puisse être un jour utile à d'autres, que cela arrête le juge prêt à juger, que cela sauve des malheureux, innocents ou coupables, de l'agonie à laquelle je suis condamné... "

-----------------------------------------------------

Le couloir de la mort de John Grisham - Editeur : Pocket - 555 pages

"Mississippi, 1967, deux enfants sont atrocement tués dans un attentat aveugle du Ku Klux Klan. Le procès de Sam Cayhall, complice des terroristes, est ajourné. Octobre 1981. Officiellement, la ségrégation est abolie et les droits civiques rétablis dans le Sud. L'affaire revient devant la Cour Suprême. Un nouveau jury condamne le vieux raciste à la chambre de gaz. Quelques jours plus tard, Adam Hall, jeune avocat chargé de le défendre, pénètre dans le couloir de la mort. C'est alors seulement qu'il découvre que Sam Cayhall est son grand-père. Il dispose de moins de trois mois pour apprendre à le connaître, comprendre son crime et peut-être le sauver"

------------------------------------------------------

Le condamné à mort de Guy de Maupassant - Editeur : Calligram - 44 pages

Un homme habitant dans une petite ville paisible tue sa femme sous l'emprise de la colère. La ville où il habite n'avait jamais connu de meurtres, il est condamné à mort...

-------------------------------------------------------

Le chant du bourreau de Norman Mailer - Editeur : livre de poche - 696 pages

Un roman-vérité raconte les 9 derniers mois de la vie de Gary Gillmore, l'homme qui voulait mourir. Condamné à mort en 1976, Gillmore exigeait d'être exécuté et refusait tout appel... (prix pulitzer)

------------------------------------------------------

L'exécution de Robert Badinter - Editeur : Lgf - 219 pages

" Un grand roman classique, une histoire de haine, de sang, de mort et d'amour. Oui, d'amour. Unité de temps, de lieu, trois personnages : l'auteur, son vieux maître, la victime - oui, la victime - et puis la foule, avec quelques silhouettes bien plantées au premier rang. Un récit qui va droit son chemin vers la réponse à l'unique question : mourra-t-il ? Ce qui importe, c'est de savoir ce qu'est la justice, comment elle fonctionne, à quoi sert un avocat, pourquoi la peine de mort. C'est tout cela qui nous bouleverse dans ce beau livre, dur et sensible à la fois. Ne laissez plus passer, en tout cas pas ainsi, ce qu'on nomme par dérision peut-être la justice des hommes. "

----------------------------------------------------------

Peine capitale de Emmanuel Loi - Editeur : Flammarion - 240 pages

"Emmanuel Loi donne la parole à Claude Buffet, petit truand suicidaire qui fut exécuté en 1972 avec Roger Bontems dont Robert Badinter avait été l'avocat. ... Dans une langue superbe, un texte inspiré, insolent et pathétique, cet ancien braqueur qui avait retracé sa propre vie d'insurgé et sa survie par l'écriture ("Les Mains en l'air", éd. Léo Scheer, 2002) se glisse dans la peau de Buffet, "prédateur fou de solitude" que les psychiatres avaient décrit comme un être à "l'orgueil monstrueux, paranoïaque profond, narcissique à la personnalité rigide, intelligent dangereux" et qui avait été "bafoué dès l'enfance par un cumul de manques et de défausses". Jean-Luc Douin, Le Monde

---------------------------------------------------------

Confession du bourreau de Iouz Alechkovski - Editeur : Stock - 294 pages

--------------------------------------------------------

Comment la marée montante délivra Mumia Abu Jamal de Jacques Lederer - Editeur : Joëlle Losfeld - 77 pages

"Une vingtaine d'histoires imaginées autour de Mumia Abu Jamal en distribuant des tracts, plus ou moins bleues, plus ou moins noires, mais dont toutes voudraient être le monde meilleur qui hante le prisonnier dans son sommeil, le rêve qui ne volerait pas en éclats, l'aube venue."

 

III) Témoignages :

De la haine à la vie  de Philippe Maurice - Editeur : Le cherche midi - 304 pages

Philippe Maurice, destiné à la guillotine, a été gracié en 1982 par François Mitterrand, un témoignage bouleversant où P. Maurice raconte ses 23 années derrières les barreaux.

 

---------------------------------------------------------

J'ai échappé à la lapidation de Safiya Hussaini Tungar Tudu  - Editeur : Michel lafon  - 237 pages

Safiya Hussaini nous raconte son histoire : l'histoire d'une femme condamné à mort pour adultère, l'histoire d'une femme qui se bat pour échapper à ce chatiment cruel...

---------------------------------------------------------

15 ans, la mort au bout du couloir de Sauvard Julliard - Editeur : Syros jeunesse - 128 pages

---------------------------------------------------------

Condamné à mort au Texas de Jacques Secretan - Editeur : l'Harmattan - 205 pages

L'histoire de Jaime Elizalde, jeune américain d'origine mexicaine. A  22 ans, alors qu'il est en liberté conditionnelle , un double meurtre est commis sous ses yeux et ceux de son père. La police convainc deux " témoins " d'accuser les deux hommes. Jaime est condamné à mort.

----------------------------------------------------------

Condamné au silence de Mumia Abu Jamal - Editeur : la découverte - 270 pages

Les prisonniers du couloir de la mort son condamné au silence. Incarcéré depuis 1982 pour le meurtre d'un officier, Mumia Abu Jamal a réussi à faire entendre sa voix. Dans ce récit il nous raconte son histoire, son combat, la vie dans le couloir de la mort...

----------------------------------------------------------

Cellule 2455, couloir de la mort de Caryl Chessman - Editeur : Presse de la cité - 348 pages

"Le directeur de San Quentin, M. Teets, me mit au défi de faire quelque chose de sensé de mon existence, de raconter pourquoi j'avais fait de mon mieux pour pouvoir la gâcher. Cellule 2455, couloir de la mort fut ma réponse. Elle constituait un effort sincère." Caryl Chessman

-----------------------------------------------------------

A travers les barreaux de Caryl Chessman - Editeur : Presse de la cité - 313 pages

-----------------------------------------------------------

Face à la justice de Caryl Chessman - Editeur : Presse de la cité - 311 pages

-----------------------------------------------------------

Dix-sept ans dans le couloir de la mort de Richard Michael Rossi - Editeur : Fayard - 304 pages

Condamné à mort pour le meurtre d' un homme en étant sous l'effet de la cocaïne en 1983, Richard Rossi nous raconte son cas particulier,  son témoignage évoque surtout les conditions de vie matérielles et psychologiques imposées aux condamnés à mort dans les prisons américaines.

-------------------------------------------------------------

Messages de vie du couloir de la mort de Roger Mc Gowen et Pierre Pradervant - Editeur : Jouvence - 224 pages

La construction du livre : sur les pages de droite, le lecteur découvrira les lettres de Roger a dressé à Pierre Pradervand écrites durant une période de six ans (1997-2003). Et sur les pages de gauches des réflexions, informations et pensées sur la peine de mort.

--------------------------------------------------------------

La machine à tuer de Colette Berthès - Editeur : les arènes - 257 pages

La machine à tuer est l'histoire d'une amitié qui s'est construit au fil d'une correspondance entre Odell Barnès, condamné à mort au Texas et de Colette Berthès. Odell Barnès a toujours clamé son innocence, ce livre nous démontre que son affaire révèle beaucoup d'irrégularités et de zones d'ombres.

--------------------------------------------------------------

Still Surviving (tenir debout) de Nanon Williams - Editeur : la sterne voyageuse -  269 pages

Incarcéré au Texas après une rixe entre dealers et à la suite d'un procès entaché de multiples irrégularités, Nanon Williams est condamné en 1995 à la peine capitale. A travers ce récit, Nanon Williams nous raconte son existence et celle de ses compagnons dans cet endroit obscur : le couloir de la mort.

--------------------------------------------------------------

En direct du couloir de la mort de Mumia Abu Jamal - Editeur : la decouverte - 238 pages

"Accusé de l'assassinat d'un policier blanc, Mumia Abu-Jamal refuse de se laisser briser : il décrit l'enfer quotidien du " couloir de la mort " et l'usage systématique des techniques d'isolement et d'humiliation, qui constituent une véritable forme de torture high tech. Parce qu'il est noir, journaliste, ancien membre du Black Panther Party et toujours militant, Mumia Abu-Jamal s'est attiré la haine de la police et de certains représentants du système politique et judiciaire américain. Tous les juristes indépendants s'accordent " la decouverte

--------------------------------------------------------------

Le pull over rouge de Gilles Perrault - Editeur : Glf - 468 pages

Ce livre extrèmement documenté reprend toutes les données de l'affaire Ranucci. Un jeune hommequi a été guillotiné, à l'âge de 22 ans, à Marseille en 1976. L'auteur met à nu les irrégularités de cette affaire criminelle.

------------------------------------------------------------

Espoir et pardon dans le couloir de la mort de Joy Folder - Editeur : Nouvelle cité - 188 pages

"Lesley Gosch fut condamné à mort en 1986 pour un meurtre dont il a nié être l'auteur (et jamais aucune preuve consistante n'a été produite). Joy Elder non seulement a correspondu avec lui de 1992 à 1998 mais elle est aussi allée le trouver dans le couloir de la mort à Hunstville (Texas). Elle décrit les horreurs de cette prison, entre autres l'angoisse des prisonniers de ne jamais être sûrs du jour de leur exécution. Au sein de ces ténèbres, surgit la personnalité riche et sensible de Lesley : quasiment non-voyant mais quand même artisan (il fabrique des flûtes amérindiennes), artiste (dessins à l'encre, peinture à l'huile), grand lecteur, capable de parler cinq langues. Ses lettres révèlent son parcours spirituel au cours des douze ans d'attente de la mort, courageux, joyeux, lumineux, dénonçant le caractère inhumain de la peine de mort et des conditions de détention à Hunstville mais allant jusqu'à pardonner à ceux qui l'ont injustement condamné. " editeur la nouvelle cité

-----------------------------------------------------------

L'abolition de Robert Badinter - Editeur : Fayard - 326 pages

"Au-delà d'un simple récit, L'Abolition permet de mieux comprendre un homme, avec ses émotions, ses peurs et ses moments de doute, qui a pour seule arme sa robe d'avocat. Ce livre n'est pas un cours d'histoire sur l'abolition. C'est l'histoire de l'abolition vue de l'intérieur. Robert Badinter signe un témoignage poignant. Symbole d'un combat très personnel." Amazon.fr

-------------------------------------------------------------

Texas, couloir de la mort de Danièle et René Sirven - Editeur : Lutte pour la justice

Danièle et René Sirven nous raconte leur rencontre avec Rickey Lynn Lewis, condamné dans les couloirs de la mort de Polunsky Unit - Texas (préface : Robert Badinter)

-------------------------------------------------------------

Lettres du couloir de la mort de Joseph Kitchens - Editeur : Arlea - 200 pages

 "Septembre 1986. Condamné à mort pour le meurtre et le viol d?une jeune femme à Abilene (Texas), Joseph Kitchens, 23 ans, est incarcéré à la prison de Huntsville. Depuis sa cellule dans le couloir de la mort, Kitchens va entretenir plusieurs correspondances et fait ainsi la connaissance, en 1996, de Suzanne Bourjade-Larrieu, professeur d?anglais à la retraite et membre de l?Acat (Action des chrétiens pour l?abolition de la torture). Cet ouvrage est une restitution de cet échange-unilatérale, puisque seules les lettres de Joseph sont retranscrites dans leur intégralité, entrecoupées de résumés ou d?extraits des réponses de Suzanne. [...]"

--------------------------------------------------------------

L'échafaud : J'ai vu les dernières pendaisons à la prison de Bordeaux de R.Duguay - Editeur : Québecor - 126 pages

Témoignage d'un ancien gardien de prison de la prison de Bordeaux au Québec...

--------------------------------------------------------------

L'épreuve : condamné à mort à 20 ans en Malaisie de Béatrice Saubin - Editeur Robert Laffont - 302 pages

Témoignage d'une jeune femme accusée de traffic de drogue et condamné à mort en Malaisie.

--------------------------------------------------------------

Le quartier de la mort de Bruce Jackson et Diane Christian - Editeur : Plon - 389 pages

Photos, entrevues de condamnés à mort et d'hommes et femmes travaillant dans les couloirs de la mort.

------------------------------------------------------------

Je ne suis pas Karla : Les femmes dans les couloir de la mort aux Etats-Unis de Guillemette Faure - Editeur : le serpent à plumes - 171 pages

"Aujourd'hui une cinquantaine de femmes attendent dans les couloirs de la mort aux États-Unis mais pour elles, à la différence de Karla, pas de campagne de presse, pas de mobilisation internationale ni d'appel du pape. Guillemette Faure a rencontré ces femmes oubliées pour écrire leur histoire douloureuse et tragique. Entre analyse et reportage, Je ne suis pas Karla dénonce la brutalité du système pénal américain à travers des portraits de femmes au bord de l'abîme."

-------------------------------------------------------------

La mort en fleurs : réflexions d'un prisonnier de conscience de Mumia Abu Jamal - Editeur : le temps des cerises - 159 pages

------------------------------------------------------------

Carnets d'exécutions de Anatole Deibler - Editeur : L'Archipel - 297 pages

" Son quotidien ligoter, entraver, livrer aux bois de justice des hommes dont la société ne veut plus. À peu de chose près, ses semblables. Fils et petit-fils de bourreau, le jeune Deibler ne se voyait pas perpétuer la tradition familiale. Son destin l'avait rattrapé en 1885 : pour la première fois, l'héritier faisait tomber le couperet de la " veuve ", comme on surnommait la guillotine. À vingt-six ans, il avait déjà cent têtes à son actif, un nom à porter, une réputation à tenir. Et un lourd fardeau de culpabilité. C'est pour l'alléger qu'il entreprit la rédaction de ses " carnets ".

----------------------------------------------------------

La dernière marche : une expérience du couloir de la mort de Soeur Helen Prejean - Editeur : Pocket - 301 page

"En 1982, Soeur Helen Prejean accepte de devenir "Conseillère spirituelle" de Patrick Sonnier condamné à mort par l'Etat de Louisiane pour l'assassinat de 2 adolescentes."

 

Théâtre :

Huntsville, la honte du monde de Franck Laroze - Editeur : Berenice -

-----------------------------------------------------------

Huntsville, l'ordre du monde de Franck Laroze - Editeur : Du laquet - 112 pages

"Manifeste. Poème dramatique aux accents de manifeste Hunstville, l'Ordre du monde met en scène un gardien en proie à ses pensées hallucinatoires, dialoguant avec les ombres. Chargé de l'exécution des condamnés à mort, il ressasse la logique qui commande son bras. "Le plus important c'est que l'ordre règne / que le monde se sente protégé / qu'aucun crime ne soit commis ou ne reste impuni / sinon c'est toute la société qui se sent menacée?" Face à lui, une mystérieuse "Femme en bleue" arbore des faux airs de nurse de série télé. Allégories ou personnages ?"

Publié dans peine de mort

Commenter cet article

Un citoyen qui en a marre des tordus 05/11/2013 20:00


Les gens contre la peine de mort sont souvent des gens qui se tiennent mal en société, abusent d'enfants, viols des femmes détournent de l'argent, assassinent ...etc


On nous rabache ldes droits de l'Homme, la valeur d'un Homme qui donc ne doit pas être tué....


En France il faut savoir qu'entre 78 et 87% des pédophiles et violeurs en tous genres récidivent, la plupart des gens en prison pour ces faits en sont à leur 3 voir 11ème agression sexuelle.


Si on avait mis la peine de mort à la 1ère récidive alors on aurait éviter des milliers de victimes !!!


Mais les biens pensants se fiche des victimes violés, détruites à vie, celles qui se font torturer..... non l'agresseur doit avoir le respect, les victimes et futures victimes elles...se font
insulter avec notre justice.


un exemple tenez : En 2009 marc Machin est arrêté pour 3 agressions sexuelles (dont il est auteur sans aucun doute après enquête), condamné à 3 ans de prison (seulement) en 2010, en 2011 la
justice lui offre une liberation conditionnelle...


3 viols avérés et 1 an de prison ??? 


Et des comme ça il y en a des milliers en France !!!


On dit quoi aux filles et femmes violées ?
De pas s'en faire que ces gens sont derrière les barreaux à vie, non !
Qu'elles sont protégées ? NON!
Que les tribunaux leurs ont rendu justice ? NON!

Faut pas s'étonner après si il y a de plus en plus d'agression (bien plus que les chiffres officiles trafiqués et les flics a qui on dit de plus prendre la majorité des plaintes justement pour
fausser la réalité des chiffres).


La peine de mort pour les récidivistes on a beau dire ca éviterait justement aux récidivistes constants de récidiver encore et encore et donc éviter des victimes, des famills brisés, des
souffrances attroces sur des innocents.


C'est mathématique.... il y a forcement moins de récidives quand on abat les récidivistes et donc moins de victimes, mais ls bien pensants arrivent à nous sortir d'autres chiffres 


Et en plus actuellement les auteurs de crimes, viols.... savent qu'ils risque absolument rien, maxi 2ans de prison... alors pourquoi ne pas commencer et passer à l'acte pour la première fois ?
Puis ensuite continuer ?


 


J'éspère que certains bien pensants seront victime d'un de ces récidivistes et qu'ils viennent ensuite me dire : "oui mais tu comprends il faut pas les juger, il faut pas les tuer c'est mal, il
faut leur laisser une chance", je leur répondrais que leur viol a été leur chance ^^


C'est à vomir !!