Portrait de la semaine

Publié le par peinedemort.over-blog.net

 

 

Mahmoud Ahmadinejad, président de l'Iran, un pays où on continue d'exécuter les mineurs.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mahmoud Ahmadinejad :
Le tyran !
 
 
Président depuis le 03 août 2005, Mahmoud Ahmadinejad a été précédemment Maire de Téhéran. Son parcours universitaire démontre qu'un homme tel que lui ne devrait jamais avoir un quelconque pouvoir. Effectivement dés son entré à l'université il devient le représentant d'un syndicat qui a été à l'origine de la prise d'otage durant 444 jours à l'ambassade des Etats-Unis en 1979.
Selon quelques témoignages et photographies, Mahmoud Ahmadinejad aurait participé activement à cette prise d'otage.
Il est également soupçonné par les services secrets Israélien d'avoir participé aux attentats contre le centre culturel juif de Buenos Air en 1994.
 
Lors de la guerre opposant l'Iran à l'Irak, il est au front, puis officier dans la garde révolutionnaire, et finit par avoir le statut d'ingénieur militaire.
Son parcours militaire lui vaut le soutien politique de la partie la plus religieuse de la population Iranienne.
 
Il est d'abord gouverneur de la province d'Arbadil, puis Maire de Téhéran et enfin président. De nombreuses plaintes on été déposé lors de l'élection présidentielle, effectivement on accuserait la milice Basij, sympathisante de Mahmoud, d'avoir exercé des pressions auprès des bureaux de vote.
 
Mahmoud Ahmadinejad montre du doigt Israël et la qualifie de nation tyranique et affirme que l'holocauste est un mythe inventé par les européens.
Mais quelle ironie lorsque l'on constate qu'en Iran toute les libertés sont bafouées.
Un pays où les femmes n'ont aucun droit, où elles sont humiliées et battues lorsqu'elles ont le malheur d'avoir des cheveux qui dépassent de leur voile.
Un pays où la lapidation ( qui consiste a enterrer le condamné jusqu'au niveau des épaule puis les exécutants jettent des pierres sur lui jusqu'à ce que mort s'ensuive) est toujours de rigueur.
N'oublions pas que l'Iran fait partie des pays où des mineurs sont toujours exécuté, alors que la majorité des pays pratiquants la peine de mort l'ont abolit pour les individus de moins de 18 ans.
Un pays où les journalistes risque de se faire emprisonner en exprimant leurs idées ou en donnant des informations,  notamment  Jihad Momani et Hicham Al-Khalidi, ont été condamnés à deux mois de prison pour avoir publié les caricatures de Mahomet.
Beaucoup de conservateurs iraniens rêve d'un système politique comparable à la chine, ou à la saoudienne. D'ailleurs dans un discours, prononcé le lendemain de son élection, le président iranien n'a pas manqué de dire qu'il désirait toujours conserver d'excellentes relation avec la chine. Il rêve d'un  pays fort où la technologie serait à la pointe, mais un pays fermé à la liberté d'expression et aux idées.
Apparemment, pour des  hommes tel que lui la liberté et les idées ne rime pas avec évolution. Comment un pays peut-il grandir sans liberté ni idées ?
Où est le progrès lorsqu'on rêve de puissance et de Tyrannie et qu'on prive son peuple de liberté. Ces hommes pensent de façon individuelle, ils ne peuvent pas faire avancer leur pays.

 

Publié dans Portrait de la semaine

Commenter cet article

ingrid 09/07/2006 00:13

bravo pour tout ce que tu fais ma belle :)